Navigation Menu+

Le groupement coopératif : avantages et inconvénients

S’agit-il d’adapter les coopératives à un milieu économique plus performant et plus ouvert et de former des groupements pour ce faire ? Pour bien comprendre le processus, il faut reconnaître que les racines des coopératives ont vu le jour au cours du 19ème siècle, tandis que les groupements coopératifs se sont apparus presque à la fin du 20ème siècle afin de performer les coopératives locales.

groupements-cooperatifs.jpg

Comme toute entreprise d’ici-bas, il y a toujours des  avantages et des inconvénients dans le régime de groupement coopératif.

Qu’est-ce que le groupement coopératif ?

Un groupement coopératif n’est autre qu’une entreprise où l’on identifie des associés qui participent, délibérément, au fonctionnement, à part égale en droits et en obligation. Les avantages de tous les associés sans distinction de grade ni de fonction est au centre d’intérêt d’un groupement coopératif où le pouvoir est exercé d’une manière démocratique. A noter que ces avantages ne sont pas traduits prioritairement par des profits d’usage au sein d’une entreprise traditionnelle, mais plutôt par la satisfaction des aspirations des membres sur le plan économique, social et culturel, entre autres la réduction des coûts d’exploitation, les coûts de production,  les coûts d’achat de matières premières ou des produits finis. En ce qui concerne l’élection des dirigeants d’un groupement coopératif, le principe dit « une personne égale une voie » est adoptée  permettant ainsi un climat de démocratie réelle au sein de l’organisation. Plusieurs sont  les exemples de groupements coopératifs qui sont déjà fonctionnels : la coopérative ouvrière de production, la coopérative de consommation,   la coopérative de crédit immobilier, la coopérative de commerçants, etc.

Entreprendre en groupement coopératif est-il une bonne idée ?

Sur le plan économique, les membres d’un groupement coopératif  procèdent  pour un but commun en créant des relations de solidarité et d’harmonie financières, en mettant en place une dynamique collective.

plan-economique.jpg

Les membres détiennent eux-mêmes la structure globale de leur entreprise, de la base vers le haut. Ils détiennent les orientations stratégiques du haut vers la base, et ils se partagent les mêmes valeurs en performant les relations transversales. Comparé à une entreprise classique où s’impose une relation verticale entre  employeur et employés, le groupement coopératif  semble être une bonne idée, mais il y a toujours d’inconvénients que les membres doivent comprendre tout au long de la vie de l’entreprise.